Masque Anthropomorphe "Okuyi" Culture Punu/Lumbo, Sud du Gabon Premier quart du XXème siècle

6.400
XXe siècle
Arts Premiers
LIVRAISON
Depuis : 93400, Saint-Ouen, France

Modifiez votre adresse pour obtenir une estimation précise des frais d'envoi.

    Faites une offre sur cet objet !

    Vous pouvez proposer un prix inférieur si celui-ci vous semble trop élevé. Notre Antiquaire pourra alors l'évaluer et vous faire un retour.

    Contactez notre Antiquaire !

    N'hésitez pas à envoyer un message à notre Antiquaire, il sera ravi d'apporter des précisions sur cet objet.

    Masque Anthropomorphe "Okuyi"
    Culture Punu/Lumbo, Sud du Gabon
    Premier quart du XXème siècle
    Bois tendre, kaolin et pigments
    H.: 27 ; L.: 10,5 ; Ep.: 14 cm
    (accident ancien visible au revers au niveau de la coiffe)

    Il se présente sous des traits d’une apparente quiétude. Son visage ovale, et au front particulièrement bombé, est pigmenté de blanc – réalisé à l’aide de kaolin. Ses yeux, en forme de grains de café, sont segmentés de fines incisions. Ils sont rehaussés d’arcs sourciliers bruns. Ses oreilles disposées au niveau des tempes sont en forme de demi-lunes, son nez s’ouvre sur des narines larges, ses lèvres, individualisées l’une de l’autre, sont ourlées et finement dessinées.
    La coiffure en coque est polylobée, pigmentée de noir et entièrement incisée de fines stries, renvoyant cheveux tressés des Punus. Sur la partie inférieure, au niveau du menton, un décrochement du bois se présente comme une collerette. Elle permettait le maintien de tissu ou fibres végétales qui servait à dissimuler le corps du porteur.

    Ce type de masque est appelé "Okuyi" – que l’on trouve également suivant les régions nommé "Mukuyi" ou "Mukudji". Il renvoie aux figures d’ancêtres. Symboliquement, le blanc kaolin renvoie au lien ancestral et au monde des morts.
    Il apparaît pour commémorer les défunts lors de cérémonies funéraires et de nuits de pleine lune.
    Élevés sur des échasses, le danseur, le masque, à proprement parlé et son vêtement, ne forme plus qu’un. Et les trois entités forment «le masque».

    Ce masque a été collecté in situ par l’administrateur Monsieur Riotte en 1927.

    Le certificat d’authenticité de la Galerie Eric Hertault et le certifcat de la Galerie Kanaga dont ce dernier fait mention, seront remis à l’acquéreur.

    Photographie d'illustration : © M. Huet, Ag. Hoa-Qui, légendée « Danseur pounou monté sur des échasses, portant un masque Okuyi » dans l’ouvrageArt ancestral du Gabonde Louis Perrois.

    Texte et photos © FCP CORIDON

    Ref: OD3O14RQVC

    Style Arts Premiers
    Époque XXe siècle
    Matériau(x) Bois
    Délai d'expédition Prêt à être expédié en 2-3 jours ouvrables
    Localisation 93400, Saint-Ouen, France

    La garantie Acheteur sur Antikeo

    4 engagements pour acheter en toute confiance

    Trustpilot & Antikeo Les avis de nos clients : 4.4/5

    Restez informés de nos dernières nouveautés

    Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.