Représentation féminine de style Tshokwe / République Démocratique du Congo / Seconde moitié du XXème Siècle

XXe siècle
Arts Premiers
LIVRAISON
Depuis : 38090, Villefontaine, France

Modifiez votre adresse pour obtenir une estimation précise des frais d'envoi.

    Faites une offre sur cet objet !

    Vous pouvez proposer un prix inférieur si celui-ci vous semble trop élevé. Notre Antiquaire pourra alors l'évaluer et vous faire un retour.

    Contactez notre Antiquaire !

    N'hésitez pas à envoyer un message à notre Antiquaire, il sera ravi d'apporter des précisions sur cet objet.

    Très belle représentation d'une femme Tshokwe.
    Elle est figurée debout de face, campée sur des jambes semi-fléchies, courtes mais puissantes et reposant sur une base circulaire. Les bras détachés du corps sont pliés à angle droit, les mains venant se positionner à plat au dessus du nombril. Des scarifications rituelles signifiées par trois incisions sont présentes sur le corps, au niveau du pubis e tau-dessus de chaque sein. Le visage est caractérisé par un front haut et dégagé en ogive selon la mode de se raser les cheveux au-dessus du front pour en accentuer la longueur offrant ainsi une coiffure élaborée en forme de casque. Deux grands yeux mi-clos en grain de café s'inscrivent dans de larges orbites conférant une expression d'une grande intériorité. La bouche prognathe incurvée prend place au-dessus d'un fin menton effilé. Les oreilles sont détachées du visage, des scarifications symbolisées par trois traits se retrouvent sous les pommettes, deux rangées d'entailles profondes au niveau des tempes complétant les scarifications corporelles.

    Les Tshokwe (Chokwe) sont une ethnie bantoue et peuplent une vaste région de savanes de 150 000 km2 au nord-est de l'Angola, dans le Kasaï et dans l'extrême sud-ouest de la République Démocratique du Congo. Peuple d'agriculteurs et de chasseurs, leur population est estimée à environ 500 000 individus. Leur histoire est proche de celle des Lunda dont ils ont conquis le territoire à la fin du XIXème siècle. La dynastie Tshokwe serait issue de l'union du  héros fondateur Tshibinda Ilunga avec une princesse originaire de l'ethnie Luba-Landa. L'art Tshokwe se caractérise par sa grande diversité: de très beaux masques en bois, fibres ou résine, des sceptres ornés de figures de chef, des sièges sculptés ainsi que de petits objets tels des sifflets, et une abondante statuaire représentant des chefs ou leurs épouses.

    Hors socle: 37 x 12 cm
    État: Belle patine, petits trous de xylophages àsignaler
    Provenance: Ancienne collection privée
     

    Ref: ZEMU4RDDTN

    Style Arts Premiers
    Époque XXe siècle
    Matériau(x) Bois
    Délai d'expédition Prêt à être expédié en 1 jour ouvrable
    Localisation 38090, Villefontaine, France

    La garantie Acheteur sur Antikeo

    4 engagements pour acheter en toute confiance

    Trustpilot & Antikeo Les avis de nos clients : 4.3/5
    Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.