Longue Bordure 41 mètres Style Louis XVI, Modèle de Camille Pernon, Provenance Princes de Ligne au Château de Beloeil

Par DESARNAUD
1.200
XXe siècle
Louis XVI, Directoire
LIVRAISON
Depuis : 75015, Paris, France

Modifiez votre adresse pour obtenir une estimation précise des frais d'envoi.

    Faites une offre sur cet objet !

    Vous pouvez proposer un prix inférieur si celui-ci vous semble trop élevé. Notre Antiquaire pourra alors l'évaluer et vous faire un retour.

    Contactez notre Antiquaire !

    N'hésitez pas à envoyer un message à notre Antiquaire, il sera ravi d'apporter des précisions sur cet objet.


    Large bordure de style Louis XVI, environ 41 mètres.
    D’après un modèle de Camille Pernon (1753-1808).

    Décor de rinceaux fleuris de roses et de dahlias, fond aubergine.
    Impression polychrome sur toile de lin.
    En trois morceaux: 14 m + 10,9 m + 16,20 m.
    Largeur du motif 17 cm.
    Largeur totale 22 cm.
    Les trois morceaux avec bordures blanches pour ajustement.

    En parfait état, jamais utilisées.

    PROVENANCE PRESTIGIEUSE :
    Succession du prince Antoine de Ligne (1925-2005) et de la princesse née Alix de Luxembourg au château de Beloeil en Belgique.

    XXème Siècle.

    Claude Pierre Etienne Camille Pernon est un fabricant de soie du XVIIIe siècle, né le 3 novembre 1753 au 6 quai de Retz à Lyon et mort en 1808. Son père, Etienne Pernon, était à la tête de la fabrication depuis le 11 août 1751. Sa femme, fort belle, avait été remarquée par Casanova, un célèbre aventurier vénitien qui venait renouveler sa garde-robe auprès de la famille de soyeux lyonnaise uniquement pour faire la cour à Madame Pernon mais qui payait à crédit.
    Dès 1771, alors que Camille Pernon avait 20 ans, son père l’envoya sur les routes d’Europe : tout d’abord en Espagne puis à la cour de Pologne avant de se rendre à Saint-Pétersbourg où le jeune homme réussit à se faire présenter à Catherine II de Russie. Etant joli garçon, Camille Pernon aurait plu à l’Impératrice mais n’en aurait pas pour le moins perdu la raison et aurait pris congé après avoir rempli son carnet de commande. En 1783, la Grande Catherine le nomma même “agent de Sa Majesté l’Impératrice de toutes les Russies”.
    Le 11 novembre 1779, à l’âge de 26 ans, Camille Pernon obtint son brevet de maîtrise. Son père le prit donc ensuite comme associé, restant ainsi encore quelques années au sein de la maison de soierie. Camille Pernon restait donc libre de faire de longs voyages au cours desquels il cherchait à vendre des soieries d’ameublement, il prenait des commandes vestimentaires destinées à l’aristocratie. Tout cela permettait d’alimenter les ateliers de broderies lyonnais très nombreux à l’époque. Grâce aux très bons collaborateurs dont il s’était entouré pour entretenir les relations qu’il avait établies à Saint-Pétersbourg, il fournit la Russie jusqu’en 1793. Cependant, la Maison Pernon ne semble pas avoir travaillé pour la cour française avant 1784. Les commandes s’enchaînèrent ensuite. La dernière commande enregistrée de Camille Pernon, destinée aux Tuileries, date de 1792 sous l’Ancien Régime alors que le roi était déjà emprisonné. Durant la Révolution Française, Camille Pernon était devenu suspect car il était fournisseur de l’aristocratie. Camille Pernon devint progressivement le fournisseur exclusif du Consulat puis de l’Empire jusqu’en 1807.

     

    Ref: OM8T5T6IC7

    Style Louis XVI, Directoire
    Époque XXe siècle
    Artiste d'après Camille Pernon
    Longueur (cm) 4100
    Largeur (cm) 22
    Matériau(x) Tissu
    Délai d'expédition Prêt à être expédié en 4-7 jours ouvrables
    Localisation 75015, Paris, France

    La garantie Acheteur sur Antikeo

    3 engagements pour acheter en toute confiance

    Trustpilot & Antikeo Les avis de nos clients : 4.3/5
    Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.