Thomire : Allégorie De La Philosophie.grand Bronze d'époque Empire.

XIXe siècle
Empire, Consulat
LIVRAISON
Depuis : 69009, Lyon, France

Modifiez votre adresse pour obtenir une estimation précise des frais d'envoi.

    Objet mis en vente par

    Voir la Galerie
    Magnifique lampe à huile en bronze patiné et doré sur socle en marbre vert antique d'époque Empire attribuée à Pierre-Philippe Thomire. D’après un modèle de Simon-Louis Boizot représentant la figure de la Philosophie.
    La figure masculine classique, qui représente une allégorie de la Philosophie fut à l’origine modelée par le sculpteur Boizot en 1780, qui la vendit avec son pendant, l'Etude, à la manufacture de porcelaine de Sèvres. Celle-ci les produisit en biscuit blanc jusqu’en 1786.
    Boizot avait été nommé directeur artistique de la sculpture à Sèvres en 1773 et, au cours de sa carrière, il supervisa la conception de plus de 150 de ses modèles reproduits en porcelaine non vernissée.
    Comme Louis Simon Boizot, Pierre Philippe Thomire travailla également à la manufacture de Sèvres, d’abord comme assistant du directeur artistique Jean-Claude Duplessis dans la réalisation des montures de l’usine.
    Après la mort de ce dernier en 1783, Thomire reprend le travail de Duplessis et fournit à ce titre tous les supports en bronze doré pour la porcelaine de l’usine.

    Comme le note le catalogage de Getty, c’est probablement grâce à son étroite relation de travail avec Boizot, que Thomire pu obtenir le modèle, ainsi que la vente exclusive (avec François Rémond) pour cette allégorie et son pendant.
    Les figures de L’Étude et de La Philosophie sont devenues éminemment à la mode et ont été non seulement reproduites par Sèvres comme figurines individuelles, mais aussi apparues sur une série de boîtiers d’horloge par François Rémond (1747-1812), appelée pendule aux Maréchaux.
    L’aquarelle de Rémond de 1785 montre les deux figures assises de chaque côté du tambour de l’horloge, qui à son tour est surmontée d’un aigle (illustré dans Ottomeyer et Pröschel, op. cit. p. 295, pl. 4.17.5). La conception de Rémond découle d’une commande du marchand-mercier Dominique Daguerre qui, en 1788, fournit deux horloges de ce modèle à Louis XVI à Saint-Cloud. En plus de Saint-Cloud, d’autres horloges du même design peuvent être vues dans la British Royal Collection et l’Hermitage à Saint-Pétersbourg.

    Electrifiée postérieurement, avec le rajout d'une flamme en verre.

    Très bel état de conservation.

    Époque Empire.

    À noter que son pendant, l'Etude, est disponible dans ma galerie. En biscuit de porcelaine et montée en lampe.

    Dimensions :
    Hauteur 37 cm,
    largeur 37 cm,
    profondeur 14 cm.


    Littérature :
    Hans Ottomeyer et Peter Pröschel, « Vergoldete Bronzen », 1986, p. 294, pl. 4.17.1, illustrent un chandelier en bronze doré et patiné datant d’environ 1790, de conception très similaire avec fini en forme de flamme.
    -Pl. 4.17.3, illustrent un chenet en bronze doré et patiné datant d’environ 1790 au Grand Trianon, à Versailles, représentant la même figure masculine de la Philosophie assis sur un lit de repos antique.
    -Pl. 4.17.4, illustrant un portrait de l’impératrice Elizabeth Alexejevna de Jean-Laurent Mosnier, qui montre une lampe à huile L’Étude presque identique placée sur une corniche à côté de la nurse.
    -page 298, pl. 4.18.6, illustrant un dessin à la plume et à l’encre provenant de l’atelier de Pierre-Philippe Thomire, vers 1785, au Musée des Arts Décoratifs, Paris, montrant deux modèles alternatifs pour un certain nombre d’objets décoratifs pour une cheminée, y compris un design pour une lampe à huile L’Étude très similaire placée sur la cheminée.

    Le musée J. P. Getty, en Californie, possède une lampe à huile presque identique ainsi que sa compagne l'Etude daté vers 1785 et attribué au célèbre fondeur-ciseleur Pierre-Philippe Thomire (1751-1843) d’après le modèle de Simon-Louis Boizot (1743-1809).
    Comme la pièce proposée , ils ont été faits purement comme des objets décoratifs et n’étaient pas destinés à être fonctionnels, bien que des modèles d’un aspect similaire aient été en fait adaptés pour agir comme des bougeoirs (comme illustré dans Ottomeyer, op. cit. p. 294, pl. 4.17.1).

    Ref: CWGUO9TVRY

    Condition Très bon état
    Style Empire, Consulat (Sculptures bronzes Empire, Consulat)
    Siècle XIXe siècle (Sculptures bronzes XIXe siècle)
    Pays d'origine France
    Artiste Pierre Philippe THOMIRE
    Largeur (cm) 37 cm
    Hauteur (cm) 37 cm
    Matériau(x) Bronze
    Délai d'expédition Prêt à être expédié en 4-7 jours ouvrables
    Localisation 69009, Lyon, France
    La garantie Acheteur sur Antikeo

    4 engagements pour acheter en toute confiance

    Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.