Consoles Art Nouveau

Au cours de la fin du XIXème siècle et de début du XXème siècle, la console "art nouveau" est repensée pour intégrer un ensemble de meubles art nouveau conçu comme un tout cohérent. Salles à manger, salons, chambres : plusieurs mains sont nécessaires à la réalisation de ce mobilier. L'architecture extérieure répond à la disposition intérieure, dont les meubles (tables de salon art nouveau, bureaux art nouveau), l'aménagement d'intérieur (miroir, verre) et le décor (papier peint).

Autrefois désignée comme table de mur, table de pied ou table d'entre-deux sous le style Louis XIV, la console art nouveau hérite du terme “console” de l'utilisation d'un nouveau type de pieds et son goût pour l'asymétrie et les formes organiques du style rocaille Louis XV. La console art nouveau peut être de deux modèles : la console basse, destinée à être placée le long d'un mur pour recevoir divers objets de décoration, et la console haute, de plus petite dimension se plaçant en hauteur d'un mur et pouvant accueillir un luminaire ou une bougie. La plus commune est la console basse, elle est de différentes dimensions : petite de type console d’applique et coiffeuse ou plus massive de type desserte. La structure peut intégrer un miroir, un ou plusieurs tiroirs, un plateau supplémentaire et des adjonctions de table et tablettes, etc. La console style art nouveau délaisse les références à l'antiquité et le lourd plateau de marbre prisé du style classique de Louis XIV jusqu'à l'éclectisme de Napoléon III. Elle adopte un décor aux formes inspirées de la nature et des lignes courbes qui font corps avec l'architecture du meuble.

Cette conception nouvelle du meuble avec du bois courbé est rendue possible grâce aux techniques nouvelles de l’époque industrielle. Le plateau de marbre est remplacé par un plateau en bois verni avec l’utilisation de bois massifs (chêne, noyer), d'essences de bois exotiques (palissandre, acajou) mais aussi des bois plus clairs. Le matériau bois est volontairement mis en valeur laissé apparent, il peut être sculpté et mouluré, ou accueillir des décors de marqueterie intégrant mosaïque, marbre, verre ou bois foncés, comme les magnifiques consoles Gallé. Les ébénistes qui créent des consoles art nouveau n’hésitent pas à innover avec l’application de métal : le fer forge, l’étain ou encore le bronze utilisé par Louis Majorelle (école de Nancy). Une console art nouveau peut être aisément confondue avec une console de style art déco car les deux sont proches dans le temps et le Modern Style développe une certaine géométrisation proche du style art déco. Le belge Serrurier-Bovy applique au pochoir des motifs proches du style art déco sur un ensemble de chambre à coucher en 1899. Ces styles annoncent le design qui se développera pendant tout le XXème siècle, avec l'idée de reproduire en série des meubles pour les rendre accessibles au plus grand nombre, donc avec des formes et motifs simples à reproduire. Ce qui caractérise les meubles et la console art nouveau, c’est la reproduction de formes et motifs fidèles à la nature, cela se retrouve dans la marqueterie, la sculpture, et le travail du métal.

Créer une alerte
Trier par :
Style Art Nouveau

La garantie Acheteur sur Antikeo

4 engagements pour acheter en toute confiance

Trustpilot & Antikeo

Les avis de nos clients :

trustpilot score4.7 / 5


Newsletter

Restez informés de nos dernières nouveautés

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.