Créer une alerte
Trier par :
Style Art Nouveau

Bureaux Art Nouveau

L'exposition universelle de 1900 marque le début du XXe siècle et l'apogée de l'art nouveau, les artistes affirment leur volonté d'unifier le lieu de vie, à travers le mobilier art nouveau (meubles et fauteuils de bureau, table de salle à manger art nouveau, console art nouveau), les objets utilitaires et le décor. C'est l’une des préoccupations qui annonce le design au cours du XXe siècle et vaudra au style art nouveau la dénomination d'art total.

Le style Louis XIV a vu naître la "table de bureau", pour faire référence au plateau. Le terme bureau désigne aujourd'hui tout meuble à écrire comportant des dispositifs de rangements mais sa typologie regroupe une plus grande variété de meubles. Deux types de bureaux art nouveau : le “grand bureau” à écrire à surface plane dérivée de la table, avec des tiroirs, casiers, abattants, etc ; le “petit bureau” de type bureau à pente, bonheur-du-jour et secrétaire même si ce dernier est plutôt de grande dimension. Le bureau art nouveau est conçu pour s'appuyer contre un mur, sinon la face arrière peut présenter un faux décor. La structure incorpore gradins, porte-objets, luminaires et autres adjonctions qui se mêlent parfaitement dans le décor. Les créations art nouveau engagent l’utilisation de bois massifs comme le chêne et le noyer et les bois exotiques comme l’acajou et l’application de placages. Le style art nouveau se caractérise par un désir de s'opposer à l'éclectisme de la fin du XIXe siècle mais puise ses sources d'inspirations dans les anciens styles nationaux. La fascination pour la nature, les formes organiques et l'asymétrie est héritée du style rocaille Louis XV.

L'école de Nancy excelle dans la réalisation meubles art nouveau, et d’ensembles de bureau. Eugène Vallin incarne une première tendance dans la menuiserie d'art. Grâce à sa formation d’architecte et sculpteur, il créée des pièces uniques avec des formes végétales et organiques qui semblent prendre vie. Il s’illustre aussi par la revisite du bureau ministre ou “Mazarin” apprécié sous le style Louis XIV. Autre tendance avec Louis Majorelle : il lance une production semi-industrielle et préfère une structure plus simple avec un motif discret en privilégiant la surface plane. Il exploite aussi le métal en réhaussant le bois d’appliques de bronzes dorés ciselés qui viennent orner les angles, tiroirs et pieds du meuble : bureau et fauteuil “nénuphar” (1900). Le style art nouveau va évoluer rapidement vers le style art déco, même s'il en présente déjà des symptômes. Le bureau de dame (1897) du belge Van de Velde présente des formes anguleuses et se soustrait de tout ornement végétal ; le secrétaire pour femme (1903) de l’autrichien Koloman Moser affiche une profusion de motifs géométriques proches du style art déco. Les deux styles abordent un principe du design qui se met en place courant XXe siècle, avec l'idée de rendre accessible le mobilier au plus grand nombre, cela passe donc par une simplification de la forme et du motif.


La garantie Acheteur sur Antikeo

4 engagements pour acheter en toute confiance

Trustpilot & Antikeo

Les avis de nos clients :

trustpilot score4.7 / 5


Newsletter

Restez informés de nos dernières nouveautés

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.