Ancien Bouddha Sakyamuni en laque sec / Birmanie - État Shan / XVIIIème - XIXème siècle

3.500 2.975
15%
XVIIIe siècle
Arts Asiatiques
LIVRAISON
Depuis : 38090, Villefontaine, France

Modifiez votre adresse pour obtenir une estimation précise des frais d'envoi.

    Faites une offre sur cet objet !

    Vous pouvez proposer un prix inférieur si celui-ci vous semble trop élevé. Notre Antiquaire pourra alors l'évaluer et vous faire un retour.

    Contactez notre Antiquaire !

    N'hésitez pas à envoyer un message à notre Antiquaire, il sera ravi d'apporter des précisions sur cet objet.

    Objet mis en vente par
    Voir la Galerie
    Ancienne représentation en laque sec du Bouddha Sakyamuni.
    Il est représenté assis sur un haut socle, ce dernier orné sur sa base de pétales de lotus stylisés. L’Éveillé adopte ici une posture classique dans l’iconographie bouddhiste appelée bhumisparsa mudra ou geste de la prise de la Terre à témoin: la main droite est positionnée sur le genou, les doigts effleurant le sol, tandis que la main gauche est posée en son giron, paume tournée vers le ciel. Les jambes sont croisées dans la position complète du lotus (vajraparyanka), les plantes des pieds tournées vers le haut. Cette représentation du Bouddha évoque la victoire de Sakyamuni sur le démon Mara et peut-être interprétée comme une allégorie de l'illumination.
    Le corps est solide, presque corpulent et vêtu de l'uttarasanga découvrant l'épaule droite, la poitrine est large et les hanches étroites, le drapé présentant un long pan partant de l'épaule gauche et descendant en ligne droite sur le nombril.
    Le visage presque rond, à l’aspect juvénile, dégage une grande douceur et présente de fins sourcils à la courbure parfaite surmontant des yeux mi-clos en amande. Les lourdes paupières sous lesquelles apparaissent les pupilles, confèrent au visage une grande intériorité. Le nez aquilin aux narines délicatement dessinées surplombe une petite bouche aux lèvres fines esquissant un léger sourire. La coiffure se caractérise par une multitude de petits picots, le crâne présentant une déformation (usnisa) surmonté d’un rasmi, symbole du rayonnement spirituel du Bouddha, emprunté aux images cinghalaises, en forme de bourgeon de lotus. Les oreilles aux lobes distendus par le poids des ornements, symbolisent l'origine royale du Bouddha historique, le cou présentant les trois plis de beauté.

    La technique du laque sec serait originaire de Chine et l’on ne dispose à ce jour que de peu d’informations quant à son arrivée en Birmanie. La maîtrise de la technique est cependant bien établie par les artistes birmans dès le XVIIIème siècle.
    La technique en elle-même consiste à modeler une image en argile plaquée contre une armature en bois ou en bambou que l’on recouvre d’un mélange de chanvre, de cendres et de laque. Cette opération est alors répétée à plusieurs reprises afin de donner forme et consistance à l’image désirée, le cœur étant alors retiré.

    Dimensions : 88 x 44.5 cm
    Condition générale : La pièce présente des restaurations anciennes au laque ainsi que de petits accidents essentiellement localisés sur la partie inférieure de la base. Quelques petits manques sans incidences également à signaler sur la coiffure à mettre en relation avec l’ancienneté de la pièce. Le rasmi en bois est postérieur.
     

    Ref: WW0EHFE1IC

    Style Arts Asiatiques
    Époque XVIIIe siècle
    Matériau(x) Laque
    Délai d'expédition Prêt à être expédié en 4-7 jours ouvrables
    Localisation 38090, Villefontaine, France

    La garantie Acheteur sur Antikeo

    4 engagements pour acheter en toute confiance

    Trustpilot & Antikeo Les avis de nos clients : 4.5 / 5

    Restez informés de nos dernières nouveautés

    Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.