Comment reconnaitre le Style Louis XV ?

I°/ Époque Louis XV et Arts décoratifs 

Sous le règne de Louis XV (1715-1774), la période devient moins guerrière, la France plus prospère. C’est dans cette ambiance toute favorable que se développe les arts de la peinture, de la sculpture, de l’architecture. Le contre-coup des nombreuses guerres amène à des envies de fantaisie, d’harmonie, de légèreté et de confort. L’aménagement intérieur des hôtels particuliers va d’ailleurs dans ce sens : les pièces se réduisent, les petits salons plus intimistes sont préférés aux salles d’apparat froides et austères. Les intérieurs deviennent plus chaleureux et prennent des tons pastels.

Dans cet optique de raffinement, les ornemanistes de l’époque -les ancêtres des décorateurs d’aujourd’hui- créent sous Louis XV des projets d’intérieur s’intéressant à l’ensemble du contenu de chaque pièce : les lambris, les stucs, les lustres, les peintures, les objets d’art décoratifs, mais également l’ensemble du mobilier sont fabriqués sur mesure pour se marier parfaitement aux lambris.

Les arts décoratifs profitent de cette période pour se développer et de nouvelles techniques naissent. De nombreux progrès sont d’abord visibles dans les structures des sièges : les carcasses sont allégées, le cannage fait son apparition, les entretoises disparaissent et les pieds parviennent à se galber. Les sièges deviennent alors plus confortables, plus facilement transportables et favorisent ainsi les distractions. Cette tendance stylistique en accord avec son temps trouve donc son public et s’étend alors à l’ensemble des arts décoratifs.

C’est alors que nait le style Louis XV, aussi appelé style rocaille, style rococo et finalement style Pompadour, un style glissant de nouveau vers le classicisme. Sont alors produits de grandes quantités de pièces de styles Louis XV, adaptés à ce nouveau mode de vie. 

Ce style se prolongera dans les périodes suivantes, surtout en province et connaitra un regain de succès au XIXème siècle avec certaines productions de grandes qualité.

II°/ Ornementation Louis XV 

Avec le style Louis 15, l’asymétrie règne en maître, les lignes se courbent, s’entrelacent avec vigueur et grâce, les objets s’animent et prennent vie : la nature est reine. Les motifs sont issus de la flore et de la faune, de la conchyliologie, de la rocaille. Sous ce style et contrairement au style Louis XIV, les coquilles ne sont plus symétriques, elles deviennent irrégulières, échancrées, dites en crête de coq. Les fleurs, très présentes, apparaissent en bouquet, en guirlande, ou seule. Les feuillages d’acanthes également très présents se mélangent habilement à la rocailleur pour ne devenir qu’un. 

Toujours dans cette idée de nature les fruits et certains animaux sont également représentés. 

Le thème exotique, des chinoiserie avec représentation de mandarins, pêcheurs, magots, pagodes et oiseaux et paysages exotiques ont bonne place, car encore une fois prétexte au fantastique, à l’imaginaire et au voyage.

On trouve ces motifs peints par exemple sur la porcelaine, la faïence, mais on peut également les trouver sculptés dans le bois, la pierre ou bien moulés à travers les bronzes d’ameublement, la dentelle de porcelaine de rocaille, l’argenterie, ou découpés à travers le cuivre, la marqueterie, le frisage, etc … 

III°/ Meubles Louis XV

Dans cette recherche de confort et grâce aux avancées techniques les meubles Louis 15 plus légers deviennent également plus maniables. On les déplace alors beaucoup plus facilement. Ce qui permet d’imaginer des meubles répondant à chaque besoin particulier, qui apportent toujours plus de confort. C‘est dans ce contexte que naissent les tables volantes et de nombreuses pièces de mobilier spécialisé.

Nous vous présentons ci-dessous une partie de ces pièces : 

Les fauteuils Louis XV

  • Le fauteuil à la reine au dossier plat disposé contre les murs, 
  • L’enveloppant fauteuil bergère, siège bas compensé par un important coussin de plumes. 
  • Le fauteuil cabriolet, au dossier concave violonné, parfois canné, léger, facile à déplacer et épousant la forme du dos,
  • Le fauteuil de bureau au dossier de petit format qui s’avance jusqu’aux bras, canné ou en cuir, certaines pièces exceptionnelles étant pivotantes,  
  • La chaise longue, qui permet de reposer ses jambes confortablement, une déclinaison est la duchesse qui peut être brisé si séparé en 2 ou 3 parties, 
  • Le canapé et la banquette louis xv, au dossier continu et permettant l’assise à plusieurs personnes, déclinés entres autres en sultane ou ottomane. 

Les commodes Louis XV 

il s’agit d’un des meuble caractéristiques de ce style, deux formes principales ont coexisté : 

  • Une massive souvent à trois rangées de tiroirs qualifiée alors de commode en tombeau ou à la Régence. 
  • Une autre plus fine, aux pieds élevés à 2 rangées de tiroirs qualifié de « sauteuse ». 

Les tables Louis XV 

Il s’agit de petites tables spécifiques à chaque tache, elles sont facilement déplaçables et qualifiées de tables volantes, citons : 

  • La table à écrire, petit bureau plat, qui contient parfois un tiroir et un écritoire que l’on peut tirer, 
  • La table à jeu, très prisée, elle peut être à quadrille, tric trac ou brelan. 
  • La table servante, de forme variée et qui permet de poser des éléments de services 
  • la table à ouvrage ou travailleuse Louis xv, à tiroirs, elle sert aux travaux manuelles des dames. 
  • la table de chevet disposé de part et d’autre du lit 

Les encoignures Louis XV

Meuble d’angle de petite dimension, souvent présenté en paire et parfois disposé de part et d’autre d’une commode. 

Les lits Louis XV 

A baldaquin, avec un dais et des rideaux et aux lignes courbes, il peut être à la duchesse, d’ange, à la polonaise, d’alcôve ou de milieu. A noter, très peu de pièces nous sont parvenues jusqu’a aujourd’hui. 

Les bureaux Louis XV 

Il peut s’agir d’un bureau plat, bureau de ministre, il possède alors d’importants bronzes aux 4 coins, ou bien d’un bureau de pente, qui une fois ouvert sert d’écritoire, ou alors d’un bureau à cylindre. 

Les consoles Louis XV

Elles présentent une grande richesse d’ornementation, finement découpées en bois doré, elles reposent généralement sur 2 pieds en S, mais les plus lourdes peuvent reposer sur 4 pieds. Elle sont le plus souvent situées sous un Miroir Louis XV

Autres objets Louis XV

Bien d’autres objets mobiliers Louis XV sont découvrir : le bonheur du jour Louis XV, le secrétaire Louis XV, la bibliothèque Louis XV, le guéridon, le paravent, etc … 

Plus d'articles
La porcelaine