Trier par :
Créer une alerte
Style Louis XVI, Directoire

Meubles Louis XVI et Directoire

La silhouette du meuble Louis XVI redevient architecturale et géométrique, mais on peut distinguer deux principes dans l'utilisation des éléments types constructifs :

- Les meubles utilisent encore les lignes courbes, non pas les courbes flexueuses ou ondulées du style Louis XV, mais des courbes correctes correspondant au demi-cintre, aux anses de panier ou aux ellipses. L'ellipse est, effet, assez employée dans la forme des dossiers de sièges et dans le plan de petites tables dites guéridons.

- Les meubles qui rejettent absolument toute participation des lignes courbes ; cette série, d'aspect rigide et net, affirme les principes constructifs.

Techniques et ornementations des meubles style Louis XVI

Les bois les plus employés sont l'acajou, le noyer et le chêne.

L'ornementation est exclusivement demandée à la marqueterie et aux appliques en bronze ciselé ; toutefois, vers la fin du règne de Louis XVI, un mouvement se dessine pour l'introduction dans le mobilier de petits panneaux céramiques, petits bas-reliefs en biscuit sur fond bleu, genre Wedgwood.

Une des caractéristiques consiste également dans l'emploi du cuivre, soit comme bagues encerclant les pieds tournés, soit en baguette pour l'habillage des moulures, soit enfin comme galerie ajourée entourant les tablettes de certains meubles.

Les bronzes finement ciselés encadrent les tiroirs, serrures et angles de supports.

L'ornementation revient au principe de la symétrie et de la régularité.

Parfois, de grands panneaux unis et rectangulaires sont simplement encadrés de bandes de cuivre, moulurées ou non.

L'ornementation (marqueterie et bronze) est à petite échelle et remplie de fins détails.

Les ornements courants sont ceux déjà cité et proviennent de l'art classique. Les cannelures sont souvent rudentées et des rubans s'enroulent autour des baguettes. Les triglyphes se rencontrent dans de nombreux meubles.

La flore est également utilisée : guirlandes, chutes, couronnes, rinceaux de feuillages, acanthe, pomme de pin, rameaux de laurier et de chêne, de roses et de lis croisés ou suspendus en chute décorent les tables-consoles ou les commodes.

Les nœuds de ruban, les médaillons, les trophées, les pots à feu, les cassolettes, les draperies d'étoffes, les vases à anses rectangulaires sont le fond commun où puisent les décorateurs et les ébénistes.

Variété du mobilier d'époque Louis XVI

Les armoires Louis XVI de pur style sont assez rares, car le style Louis XV a toujours dominé dans la fabrication de ce meuble ; ce qu'on trouve le plus fréquemment, c'est le mélange des deux styles : forme générale du meuble participant du Louis XV et détails empruntés au Louis XVI.

Une création des ébénistes est la vitrine Louis XVI, sorte d'armoire vitrée destinée à protéger les bibelots ; la bibliothèque Louis XVI devient de plus en plus fréquente, ses panneaux ouverts sont protégés par un grillage en laiton et par des rideaux.

Les autres variétés de meubles à coffres sont : les chiffonniers, les bonheur-du-jour (dont la partie supérieure est un casier-bibliothèque), les secrétaires à abattants et les bureaux à cylindre.

Les commodes Louis XVI présentent deux dispositions :
a. Deux tiroirs portés sur des pieds assez élevés;
b. Trois tiroirs sur pieds bas.

Les pieds de la première disposition sont soit à gaine (avec ou sans cannelures), soit à balustres, soit légèrement arqués. Les pieds du deuxième type de commode sont le plus souvent en « toupie » (avec bagues de cuivre). Certaines commodes Louis 16 sont en forme de demi-lune.

L'ornementation se compose généralement de moulures (en bois ou en métal), déterminant la forme des tiroirs, mais, dans certains meubles décorés de marqueterie, il n'est pas rare que le décor, formant un seul motif pour l'ensemble de la façade, ne délimite pas d'une façon précise chaque tiroir. Les bronzes ou les cuivres d'applique sont relativement simples et ramenés à des formes peu découpées ; les mains fixes ont la forme de guirlandes attachées par des nœuds ou maintenues par des mufles de lions, et très souvent les mains pendantes consistent uniquement en anneaux de tirage. Les entrées de serrure se trouvent placées au centre de petits médaillons très finement ciselés.

Les pieds, en souvenir de la période précédente, peuvent recevoir un sabot en forme d'acanthe, de griffe ou de culot, tandis que les angles de la tablette de marbre (ou de bois) peuvent être soutenus par de minuscules triglyphes enrichis de pendeloques de feuillages.

Les lits Louis XVI sont en bois apparent. Les formes dites à la polonaise, à la turque, à l'impériale, continuent à être en usage, mais le type le plus répandu est le « lit d'ange »; il comprend deux dossiers presque égaux (cintrés ou rectangulaires avec échancrures), le dossier de tête étant surmonté d'un dais rideaux relevés. Les montants latéraux des dossiers sont formés par des colonnettes à cannelures, dont la partie supérieure à l'intersection de la traverse se termine par un fleuron ou par une pomme de pin. Les pieds proprement dits sont de petits balustres, des gaines ou des carquois cannelés.

Les tables Louis XVI ont leur ceinture droite sans festons, mais décorée intérieurement d'entrelacs, de rosaces, de disques répétés, de cannelures, ou de motifs en marqueterie. Les pieds sont verticaux ; toutefois, certaines petites tables conservent encore une légère courbure en pied de biche. Parfois, les pieds imitent un faisceau de flèches. Les entre-jambes réapparaissent.

Les tables de fantaisie sont aussi abondantes que sous Louis XV; les guéridons Louis XVI (ovales et ronds) la table-bouillotte Louis XVI (table à jeu), la jardinière, la chiffonnière, la table à écrire se répètent sous des modèles variés de forme et de décor.

Les consoles Louis XVI existent toujours, mais les formes sont plus simples, les pieds verticaux et l'entre-jambe, ordinairement cintrée porte en son milieu un vase sculpté. Le plan des consoles Louis XVI est souvent rectangulaire, quelquefois en demi-lune.

Pour en apprendre davantage sur le style Louis XVI, les pendules Louis XVI, le fauteuil Louis XVI, etc ... n'hésitez pas à parcourir nos rubriques du catalogue en appliquant le filtre "Louis XVI, Directoire".

La garantie Acheteur sur Antikeo

4 engagements pour acheter en toute confiance

Trustpilot & Antikeo Les avis de nos clients : 4.5 / 5

Newsletter

Restez informés de nos dernières nouveautés

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.